Accueil

Leone, Anna

par Chrystèle Guilloteau - publié le

 

Email : leonea@hotmail.it

DOMAINES DE RECHERCHE

Anthropologie du patrimoine culturel, de la performance et de la littérature.
Axes de recherche : histoire des savoirs ethnographiques en Italie, études des « traditions populaires », patrimoine culturel, objets et marionnettes, théâtre, corps, voix, rythme.

FORMATION

Doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie
École des hautes études en sciences sociales, 2018

Directrice : Caterina Pasqualino

Intitulé de la Thèse : « Korémachie. Une étude comparée de l’opera dei pupi et du théâtre des guarattelle »

Master en Philosophie (Ethires)
Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 2012

Master en Théories et Pratiques du Langage et des Arts
École des hautes études en sciences sociales, Paris, 2009

Licence en Philosophie
Università degli studi di Napoli Federico II, Naples (Italie), 2007

ACTIVITES DE RECHERCHE

Participation au comité d’organisation du colloque « Le Carnaval des Gaines, des Tringles et des Fils. Une réflexion festive sur la vie des marionnettes au sein de la cité des hommes », qui aura lieu à l’Institut d’études supérieures des arts (IESA arts&culture) de Paris du 6 au 10 février 2020.

Édition du livre Caterina Pasqualino (ed.), Macchine vive, à paraître.
Co-organisation avec Evelina Deyneka de l’exposition « Naples – City, Naples – World. At the Crossroads of Epochs and Cultures » - Université de Warmie et Mazurie, Olsztyn (Pologne), 26-27 juin 2017.

ACTIVITÉS D’ENSEIGNEMENT

Co-direction et co-animation avec Maurizio Coppola de l’atelier doctoral « Histoires et savoirs de l’ethnographie italienne »
Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris
(Années universitaires : 2015-2016 ; 2016-2017 ; 2017-2018)

Chargée de cours en langue et civilisation italiennes
Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
(Années universitaires : 2017-2018 ; 2018-2019)

PUBLICATIONS

Chapitres d’ouvrages

« Âmes en bois », dans Caterina Pasqualino (ed.), Macchine vive, Edizioni Museo Pasqualino, à paraître.

« Les Maures aux mille visages », dans Julien Bondaz (ed.), Le Magasin des petits explorateurs, Paris, Actes Sud – Musée du Quai Branly, 2018, p. 208-210.

Actes de colloques

« Des marionnettes à l’époque du patrimoine », Norois. Environnement – Aménagement – Société, à paraître.

« L’Opra dei pupi à l’époque du Risorgimento. Le théâtre des marionnettes siciliennes entre région et nation », Actes du VIe Colloque de la SERD, à paraître.

(avec Evelina Deyneka et Gregory Carteaux), « Il Quore Spinato dei quartieri spagnoli : cas d’une sémiotique visuelle engagée », Actes du colloque « Sémiotique et engagement », à paraître.

« La voix de Pulcinella et l’artifice qui restitue la voix au corps », Fabula / Les colloques, La parole aux animaux. Conditions d’extension de l’énonciation, 29 avril 2018, URL : http://www.fabula.org/colloques/document5384.php
« ‘‘Le texte est le tonnerre qui fait entendre son grondement longtemps après’’. L’emploi de la citation dans Le livre des passages de Walter Benjamin », dans Aleksander Kiklewicz et Arkadiusz Dudziak (eds.), Nomadyzm i nomadologia : rozważania i analizy, Olsztyn, Centrum Badań Europy Wschodniej, 2018, p. 220-234.

« Non ci resta che ridere, o piangere. Il potere al teatro dei pupi e delle guarattelle », dans Jacopo Masi, José Pedro Serra et Sofia Frade (eds.), Théâtre : esthétique et pouvoir. De l’antiquité classique au XIXe siècle, tome I, Paris, Éditions Le Manuscrit, 2016, p. 291-310.

« Rire, liberté et pauvreté au théâtre des marionnettes à gaine napolitaines », Humoresques, « Le rire du pauvre », n. 40, automne 2014, p. 127-137.

Article dans une revue à comité de lecture

« Les guarattelle de la page à la scène. La reconnaissance de leur valeur artistique entre histoire, ethnographie et critique », Horizons/Théâtre, n. 5, 2015, Presses Universitaires de Bordeaux, p. 91-107. « L’Opra dei pupi à l’époque du Risorgimento. Le théâtre des marionnettes siciliennes entre région et nation », Actes du VIe Colloque de la SERD, à paraitre en ligne.

COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES

« Les marionnettes en images : de l’enquête ethnographique à l’écriture anthropologique », intervention dans le séminaire L’enquête et ses graphies : figurations iconographiques d’après société dirigé par Katrin Langewiesche, Jean-Bernard Ouédraogo et Arghyro Paouri, École des hautes études en sciences sociales, Paris, 9 avril 2019.

« Reliques du passé ou théâtres contemporains ? Des marionnettes à l’époque de la prolifération patrimoniale », Colloque international « La fabrique du patrimoine immatériel en Europe et en Amérique », Université de Bretagne Occidentale (Brest), 15-17 mai 2019.

« ‘‘Le texte est le tonnerre qui fait entendre son grondement longtemps après’’. L’emploi de la citation dans Le livre des passages de Walter Benjamin », Colloque scientifique international « Phénomènes de Nomadisme dans la culture, la littérature et la communication langagière : aspects philosophiques, sémiotiques et anthropologiques », Université de Warmie et Mazurie, Olsztyn (Pologne), 26-27 juin 2017.

(Avec Evelina Deyneka et Natalia Govar), « ‘‘Scalinatèlla’’, ‘‘Le petit chemin de pierres’’, ‘‘Дорога надежды’’. Pour le problème des nomadismes musico-sémantiques », Colloque scientifique international « Phénomènes de Nomadisme dans la culture, la littérature et la communication langagière : aspects philosophiques, sémiotiques et anthropologiques », Université de Warmie et Mazurie, Olsztyn (Pologne), 26-27 juin 2017.

(Avec Evelina Deyneka), « Il Quore Spinato dei Quartieri Spagnoli : en nous promenant devant les peintures nomades des résidents vagabonds de Naples », Colloque scientifique international « Phénomènes de Nomadisme dans la culture, la littérature et la communication langagière : aspects philosophiques, sémiotiques et anthropologiques », Université de Warmie et Mazurie, Olsztyn (Pologne), 26-27 juin 2017.

« L’autre langage. Le “sifflet pratique” entre énonciation humaine et voix animale », Journée d’étude « La parole aux animaux. Conditions d’extension de l’énonciation », Groupe d’Activités Sémiotiques de Paris 8 (GASP8), Paris, 27 janvier 2017.

« La construction identitaire entre les expressions artistiques et leur étude », Ve Journée doctorales de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (IIAC), Paris 18 décembre 2014.

« L’Opra dei pupi à l’époque du Risorgimento. Le théâtre des marionnettes siciliennes entre région et nation », VIe Congrès de la Société d’études romantiques et dix-neuviémistes (SERD) « Les mondes du spectacle au XIX siècle », Paris, 28-30 janvier 2014.

« Pupi et guarattelle. Deux esthétiques du Risorgimento », Colloque International de la Faculdade de Letras de l’Universidade de Lisboa « Teatro : Estetica e Poder », Lisbonne, 21-23 novembre 2013.

« Du rire de l’homme pauvre au rire du pauvre homme. La fonction du rire dans les spectacles de marionnettes à gaine », 10ème Colloque International CORHUM (Association pour le développement de la recherche sur le Comique, le Rire et l’Humour) coorganisé par l’EA 369 « Etudes romanes » Université Paris Ouest Nanterre La Défence, « Le rire du pauvre », Paris, 21-23 novembre 2013.