Accueil

Métais, Julie

par Chrystèle Guilloteau - publié le

 

Chercheure Post-doctorante Labex CAP 2015-2016

Docteure en anthropologie

IIAC – équipe du Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution et de la culture (LAHIC)

metais chez ehess.fr

Thèmes de recherche

Mes travaux relèvent d’une anthropologie politique qui s’attache à la contestation, au conflit et à la souveraineté abordés depuis deux principaux terrains : l’école et les festivités populaires au Mexique.
Pour ma recherche doctorale, j’ai sondé les lieux, les modalités et la trame concrète des relations politiques qui impliquent les enseignantes et les enseignants de l’Etat fédéré de Oaxaca, entre leurs multiples univers d’appartenance : professionnel, communautaire, familial. J’ai mené une ethnographie des liens et des segmentations que ces derniers mettent en œuvre, entre espaces syndicaux et villageois, mouvements indiens et sphère éducative, engagement syndical contestataire et vie quotidienne.
J’ai ensuite poursuivi mes travaux sur les expressions culturelles du conflit dans le cadre d’une recherche postdoctorale portant sur les liens entre propriétés esthétiques, performatives des festivités populaires et les enjeux politiques, contestataires et de patrimonialisation qui les sous-tendent dans ce contexte mexicain.

Mots-clés : conflit - école - patrimoine - politisation - médiation - ethnographie - subjectivités - Mexique - Oaxaca.

Activités de recherche

2018-2022

Membre du programme de collaboration scientifique France/Brésil CAPES-COFECUB « Les régimes nationaux de l’autochtonie. Situations autochtones et question nationale aux Amériques et en Océanie », EHESS/Museu Nacional de Rio de Janeiro.

2016

Visiting Scholar à l’Institute of Latin American Studies, Columbia University à New-York aux Etats-Unis, travaux menés sous la direction de Claudio Lomnitz.

2015-2016

Post-doctorat en anthropologie, Labex Créations Art Patrimoine (CAP), IIAC-LAHIC-EHESS et Musée du quai Branly : « La fabrique politique des arts populaires au Mexique. Contestation, célébration, patrimonialisation ».

2008-2014

Doctorat d’anthropologie en cotutelle, Université de Montréal / IRIS-EHESS « Maestros de Oaxaca. Ethnographie post-exotique des pratiques et espaces politiques locaux au Mexique ».
Allocation de recherche du CRSH (Conseil de Recherches en Sciences Humaines, Canada) et bourse de cotutelle de l’EHESS.

2008-2011

Participation au programme de recherche CRSH (Conseil de Recherches en Sciences Humaines, Canada) « Excavating the lineages of political conflict in Mexico », dirigé par Patricia Martin (Université de Montréal).

2010

Chercheuse invitée au Centre de recherches et d’études supérieures en anthropologie sociale (CIESAS Pacifico Sur), Oaxaca, au Mexique.

Séminaires (organisation)

2015-2018

Co-organisation du séminaire de recherche EHESS « La fabrication du sujet politique. Réflexivité, subjectivités et pouvoir ».


2016-2018

Co-organisation du séminaire « Utopies éducatives » ARES-CEPED - Centre Population et Développement, Paris-Descartes.

2015-2016

Co-organisation du séminaire post-doctoral « Création et transactions patrimoniales » du Labex CAP.

2014-2015

Co-organisation du séminaire de recherche EHESS « Réflexivité et constructions du savoir anthropologique » (soutenu par le Labex TEPSIS).

Communications (sélection)

2018

Séminaire EHESS Anthropologie des sociétés post esclavagistes. Lectures transatlantiques organisé par Anne-Marie Losonczy, Véronique Boyer et Odile Hoffmann : « Conflits en scène. Esthétique, violence et politique à Oaxaca ».

2017

7ème Congrès de l’Association Française de Sociologie, RT 24 Genre, Classe, Race. Rapports sociaux et construction de l’altérité, Amiens : « Diosa Centeótl, Miss indienne. Une incarnation paradoxale de ‘l’indienne autorisée’ à l’heure multiculturelle (Oaxaca, Mexique) ».

2016

Invitation à donner une conférence pour le Réseau d’Etudes Latino Américaines de Montréal (RELAM) : « Maestras ! Ethnicité, pouvoir et subjectivités enseignantes (Oaxaca, Mexique) ».

2016

6th Ethnography and Qualitative Research Conference, panel Ethnographic Fieldworks as a location of politics, Bergamo, Italie : « From a place to another, the virtues of discomfort. Located knowledge about politics ».


Principaux enseignements

2017-2018

Chargée de cours à l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille (ENSAM)

- « Écritures et méthodes des sciences sociales »

- « Approches sensibles de la vie sociale »

2013-2014

ATER en science politique, Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence

- Méthodes des sciences sociales

- Introduction à la science politique

2011-2012

ATER en sociologie et en anthropologie, Université du Sud, Toulon - UFR Staps

- Introduction à la sociologie et à l’anthropologie

- Anthropologie du corps, techniques du corps

Publications

À paraître en 2018

Maestras et maestros de Oaxaca : Ecole et pouvoir au Mexique. Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

À paraître en 2018

« The tortuous politics of recognition. Local festivities, protest and violence in Oaxaca, Mexico ». Gombay Nicole, Palomino Schascha Marcela (Dir.). The Politics of Indigenous Spaces : Forging Indigenous Places in Intertwined Worlds. New-York, Routledge.

À paraître en 2018

Métais Julie, Farges Géraldine, Guidi Pierre (Dir.) Co-direction d’un numéro thématique sur « Les Conditions enseignantes ». Cahiers de la Recherche sur l’Education et les Savoirs.

2017

« Les processus de relectures de pratiques sociales ‘gênantes’ au cours de l’enquête. La corruption au sein d’un syndicat enseignant (Oaxaca, Mexique) ». Blondet M., Lantin M. (Dir.) Anthropologies réflexives. Modes de connaissance et formes d’expérience. Lyon, PUL, Collection Nouvelles écritures de l’anthropologie, p.191-216.

2017

« Fenêtres ethnographiques sur les scènes et les coulisses d’une fête politique au Mexique. La Guelaguetza de Oaxaca, amorces théoriques et empiriques ». Cahiers du CAP. Paris, Editions de la Sorbonne, p.197-216.

2016

« L’’école ‘indienne’ au Mexique. Transactions contre-hégémoniques, de l’indigénisme au multiculturalisme ». Cahiers de la Recherche sur l’Education et les Savoirs, Dossier Educations autochtones contemporaines, n°15, p.52-83.

2015

« Du syndicat au village, du Zócalo à la Sierra. Instituteurs en lutte à Oaxaca (Mexique) ». Les lieux de la colère. Occuper l’espace pour contester, de New-York à Sanaa. Combes Hélène, Garibay David, Goirand Camille (Dir.). Paris, Karthala, Collection Recherches Internationales, p.295-322.