Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Activités scientifiques > Journées d’études/colloques

Dominique Cabrera, une cinéaste en histoire(s).

par Nadine Boillon - publié le

JOURNÉE D’ÉTUDE
SAMEDI 20 JANVIER
9H30 -13H
EHESS, Amphithéâtre François Furet, 105 bd Raspail, 75006 Paris

Nous porterons une attention particulière à l’historicité de certaines œuvres de la cinéaste en sa présence.
Journée organisée par Frédérique Berthet (Paris Diderot), Julie Savelli (Montpellier) et Sophie Wahnich (IIAC/EHESS) à l’occasion de la relance du projet cinématographique « Retour à Rivesaltes » qui commenteront et analyseront les enjeux des films projetés en dialogue avec la réalisatrice.

flyer

Projection d’ Ici là-bas 13 minutes

Ici : la France 1987, là-bas : l’Algérie 1963. Comment accepter cet héritage ?
Très vite, avec le documentaire, deux aspects de la vie de la réalisatrice vont guider ses films : d’une part, les origines pied-noir (considérées avec une lucidité empreinte de tendresse), et d’autre part, le militantisme politique, avec ses alternances de révolte et de découragement, d’utopie et de doute.Le destin de la communauté pied-noir apparaît dès le court métrage Ici là-bas, où Dominique Cabrera interroge sa propre mère, qu’on reverra dans d’autres films. 


Projection du Beau Dimanche, 44 minutes

Au moulin d’Andé, l’été 2007, une cinéaste, Dominique Cabrera, un scénariste, Laurent Roth, une historienne, Sophie Wahnich et douze comédiens travaillent durant trois semaines à donner corps à l’idée de révolution. Objet d’étude : le 17 juillet 1791, une journée oubliée de la Révolution française. Ce jour-là, la garde nationale tire sur la foule venue réclamer le jugement du roi arrêté dans sa fuite à Varennes, et tue plus de cinquante personnes, en blesse plusieurs centaines. Les républicains apprennent alors que leurs adversaires peuvent devenir des ennemis. Arrêtés, contraints à l’exil ou au silence jusqu’à l’amnistie de septembre 1791, ils prendront les Tuileries un an plus tard.




Une séance de Ciné-Diderot aura lieu le 24 janvier 2018 en présence également de la cinéaste à 18h Amphi Buffon, il sera projeté folle embellie qui se déroule pendant la seconde guerre mondiale.