Accueil > L’ Iiac > Productions scientifiques > Ouvrages/Parutions 2017

Le don de l’essai. A propos de L’Essai sur le don de Marcel Mauss

par Nadine Boillon - publié le

Collection électronique des Carnets de Bérose (Lahic-Ministère de la Culture, DPRPS), l’ouvrage (consultable en ligne, en accès libre) de Fernando Giobellina Brumana

L’Essai sur le don de Marcel Mauss est un texte qui ne manque pas de paradoxes. Au premier rang de ceux-ci, il faut placer une réception quasi inexistante au moment de sa parution, alors qu’il nous paraît maintenant si essentiel. Seul Georges Bataille, aux antipodes intellectuels et existentiels de Marcel Mauss, fit très vite sienne l’une des questions centrales de son étude, le potlatch, et la traita selon un cheminement très personnel. Il le fit en transgressant la place que ce phénomène occupait dans le système dessiné dans L’Essai, à revers de la proposition maussienne. En cela, il fut le premier mais certainement pas le dernier. Depuis plus de soixante ans, l’œuvre de Marcel Mauss apparaît chargée de significations occultes qu’ont tenté de percer d’innombrables études. Autant de significations que nous pouvons supposer ignorées de leur auteur même dans la mesure où de nombreux exégètes, de Claude Lévi-Strauss à Maurice Godelier, de Marshall Sahlins à Maurice Merleau-Ponty, prétendent que L’Essai dit plus – ou moins – que la littéralité de son texte. Il est impossible de lire aujourd’hui L’Essai avec un regard vierge ; bien au contraire, tout ce qui a été écrit alimente la lecture actuelle. Malgré tout, il est nécessaire de s’arrêter à la façon dont le texte se construit, dans ses rythmes internes, dans ses tensions propres. Il faut aussi revenir aux phénomènes sociaux eux-mêmes – au potlatch, au kula – dont la réunion en un unique objet fut le premier succès de Marcel Mauss.

Fernando GIOBELLINA BRUMANA est professeur émérite d’anthropologie à l’université de Cádiz (Espagne). Il a mené plusieurs enquêtes ethnographiques au Brésil sur les cultes de possession (candomblé, umbanda, catimbó) et des recherches sur les aspects théoriques des systèmes classificatoires, l’histoire de l’ethnologie française de la première moitié du XXe siècle. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont, parmi les plus récents : El lado oscuro. La polaridad “sagrado/profano” y sus avatares (2014) ; La jurema y otras yerbas. Estudios sobre el campo religioso brasileño (2013) ; Diarios de la India. Experiencia de campo con una hechicera brasileña (2009) ; Soñando con los dogon. En los orígenes de la etnología francesa (2005) ; Sentidos de la Antropología/ Antropología de los sentidos (2003).

Ce huitième Carnet de Bérose peut être téléchargé librement, au format PDF, sur le site de BÉROSE , encyclopédie en ligne sur l’histoire de l’anthropologie et des savoirs ethnographiques, à l’adresse suivante :

http://www.berose.fr/?Le-don-de-l-essai-A-propos-de-l-Essai-sur-le-don-de-Marcel-Mauss