Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Activités scientifiques > Séminaires et enseignements de l’IIAC 2017-2018

Anthropologie de Paris

par junior - publié le

Programme complet

Sophie Chevalier, professeur à l’Université de Picardie-Jules Verne (TH) ( IIAC-LAUM )
Emmuanuelle Lallement, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne (TH) ( IIAC-LAUM )
Marine Loisy, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )
Anne Monjaret, directrice de recherche au CNRS (TH) ( IIAC, IIAC-LAHIC )

Une anthropologie de Paris est-elle possible ? Ce séminaire, initié en 2016, a pour vocation de mettre en place une réflexion sur les conditions d’une anthropologie de la ville de Paris. Comment, jusqu’à maintenant, les ethnologues français et étrangers ont-ils approché la capitale ? Quels terrains ou thèmes ont-ils privilégié ? Qu’apprenons-nous de Paris à travers la lecture de leurs travaux, existants ou en cours ? Comment les enuuêtgs0de terrain sur Paris ou dans Paris s’inscrivent-elles dans l’histoire de l’anthropologie urbaine mais aussi dans son actualité ? Les présentations et les échanges portent sur les modalités de production de la connaissance, les difficultés méthodologiques rencontrées par les chercheurs qui s’intéressent à un tel objet, sur le croisement des champs disciplinaires voire de disciplines nécessaires à son appréhension autant que sur les réajustements de la recherche. À quelle échelle la ville peut-elle être saisie dans le contexte de la globalisation ? Quels sont les espaces urbains et les situations sociales qui permettent de comprendre la fabrication de la ville aujourd’hui ? Ce séminaire offre les moyens d’une mise en réseau de chercheurs et d’acteurs impliqués dans la réflexion sur Paris.

Au cours de l’année 2016-2017, trois séminaires ont mis l’accent sur les figures parisiennes, la recréation et la reconstitution de Paris, sur les mémoires sensibles de la capitale. Et deux journées d’études « Paris Monde » ont été organisées à la suite, centrées d’une part sur « Les patrimoines singuliers d’une capitale-monde », d’autre part sur « Les quartiers en dialogue ».

Pour l’année 2017-2018, le séminaire proposera une réflexion interrogeant Paris comme « laboratoire urbain » en tant que tel, ainsi que les différents espaces parisiens produits par la recherche comme autant de laboratoires urbains. Ce séminaire sera l’occasion de saisir les manières dont les chercheurs, s’inscrivant en sciences humaines et sociales, s’emparent de Paris et de ses quartiers, les approches et les échelles qu’ils choisissent pour réaliser leur étude, les questions qui sont amenées à se poser ; et également au-delà du cas parisien, pour comprendre la ville dans une dimension comparatiste.

Paris et ses laboratoires urbains

Barbès-Gouttes d’or : terrains de prédilection de l’ethnologie urbaine ? (17 novembre 2017)
Quartier frontière et frontières de quartier (19 janvier 2018)
Les questions des échelles (16 mars 2018)
Journées d’étude : Dissonances parisiennes, avec deux volets : Paris label et Paris stigmate (24 et 25 mai 2018)