Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Activités scientifiques > Séminaires et enseignements de l’IIAC 2016-2017

La question palestinienne : quelles comparaisons possibles ? (2)

par Chrystèle Guilloteau - publié le

PROGRAMME COMPLET

La question palestinienne : quelles comparaisons possibles ? (2)

Hala Abou Zaki, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAU, IISMM )
Véronique Bontemps, chargée de recherche au CNRS ( IIAC-LAU, IISMM )
Philippe Bourmaud, maître de conférences à l’Université Lumière ( Hors EHESS )
Mariangela Gasparotto, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAU )
Nada Nader, doctorante à l’Université Sorbonne-Nouvelle ( Hors EHESS )
Baptiste Sellier, ( CETOBaC, CMH )

2e et 4e vendredis du mois de 15 h à 17 h (IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 25 novembre 2016 au 23 juin 2017. Séance supplémentaire le 13 mars (de 17 h à 20 h, salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris)

Dans la suite des interventions de l’année passée, le séminaire se propose d’aborder les sociétés palestiniennes ou « mondes palestiniens » dans leur diversité (Palestiniens des territoires occupés, d’Israël ou Palestine de 1948, réfugiés dans divers « pays-hôtes » ainsi que Palestiniens dits « de la diaspora ») sous l’angle du comparatisme. Nous partons du constat selon lequel le statut d’« exceptionnalité » dans lequel on a généralement enfermé la question palestinienne mène trop souvent à se priver des outils d’analyse utilisés pour étudier d’autres sociétés du Proche-Orient. C’est pourquoi le séminaire se propose cette année d’explorer l’apport heuristique de la comparaison avec d’autres sociétés du Moyen-Orient (Libanais, Syriens, mais aussi Kurdes, Afghans…) et des « Suds » (Amérique Latine, Afrique, Pacifique notamment). Il s’agira ainsi de tenter de renouveler les outils d’analyse utilisés pour étudier les sociétés palestiniennes, en tenant compte des circulations de plus en plus importantes des idées, valeurs et représentations qui irriguent notre monde contemporain.