Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Activités scientifiques > Séminaires et enseignements de l’IIAC 2016-2017

Méthodes visuelles et sensorielles : pratiques transdisciplinaires pour les sciences sociales

par Chrystèle Guilloteau - publié le

PROGRAMME 2016-2017

Méthodes visuelles et sensorielles : pratiques transdisciplinaires pour les sciences sociales

Camilo Leon-Quijano, doctorant contractuel à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )
Florencia Muñoz-Ebensperger, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )

2e mardi du mois de 18 h à 21 h (salle 015, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 8 novembre 2016 au 13 juin 2017. La séance du 13 décembre se déroulera en salle Jean-Pierre Vernant, 8e étage, bât. Le France. La séance du 10 janvier est reportée au 31 janvier (salle 3, RdC, bât. Le France)

Depuis quelques années on constate l’essor des méthodes de recherche qui utilisent l’image comme support pour « engager les sens » (Pink, 2006, 2013). La mise en place de ces nouveaux dispositifs questionne, entre autres, le rôle « illustratif-documentaire » traditionnellement assigné à l’image dans les travaux ethnographiques. À cet égard, des nombreuses recherches ont vu le jour les vingt dernières années, notamment en milieu anglophone.

En exploitant les potentialités heuristiques de l’image, l’introduction de nouveaux supports multimédia permettent de penser autrement le rapport entre « le visuel », l’enquête ethnographique et l’expérience multi-sensorielle. Cette avancée vers une ethnographie visuelle et sensorielle, incorpore des pratiques provenant de diverses disciplines. À l’occasion de cet atelier, nous souhaitons approfondir la réflexion transdisciplinaire autour de ces pratiques. De cette manière, nous désirons intensifier les échanges entre chercheurs et artistes, photographes et vidéastes, dans le but d’ouvrir de nouveaux espaces d’interaction entre les sciences sociales et le monde de (l’audio)visuel. Cet atelier vise à favoriser un dialogue transdisciplinaire en rassemblant des étudiants, des chercheurs et des professionnels de l’image venus de différents horizons. Un intérêt particulier sera porté à l’usage des nouveaux supports multimédia et aux réflexions autour des modes d’engagement visuels et esthétiques des enquêteurs.