Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Activités scientifiques > Séminaires et enseignements de l’IIAC 2016-2017

Perception du climat

par Chrystèle Guilloteau - publié le

PROGRAMME 2016-2017

Perception du climat

Martin de La Soudière, chargé de recherche au CNRS (*) ( IIAC-CEM )
Martine Tabeaud, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ( Hors EHESS )
Anouchka Vasak, maître de conférences à l’Université de Poitiers ( Hors EHESS )

3e jeudi du mois de 15 h à 17 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 17 novembre 2016 au 15 juin 2017

Pour l’analyse du fait climatique dans sa double dimension, sociale et culturelle, sont convoquées ici de nombreuses disciplines : climatologie, géographie, histoire, sociologie, anthropologie. Centré sur la France et l’Europe, le séminaire s’ouvre à des pays extra-européens, en cohérence avec la diversité géographique des chercheurs concernés regroupés sur notre site internet (« perception climat »).

Après avoir envisagé la première année l’incidence du climat dans l’exercice de différentes professions (marins, architectes, etc.), puis ses représentations différentielles selon plusieurs aires culturelles (Grande-Bretagne, Mexique, Groenland, Japon…), les différents aspects du climat vécu dans le bassin méditerranéen, la protection contre le mauvais temps (2014-2015), les liens entre guerre et météo (2015-2016), cette année sera consacrée au thème :

Sports et météo

Tour de France 2016 : une arrivée le 10 juillet sous la grêle à Andorre, celle du 14 juillet abrégée afin d’éviter le sommet du Ventoux, jugé trop venteux... La météo de « la grande boucle » aura comme chaque année joué les trouble-fêtes ici ou là. En juin, la finale du tournoi de tennis de Stuttgart est reportée au lundi à cause de la pluie. Pas un seul tournoi qui ne veuille son arène couverte ! Il en est de même de toutes les infrastructures accueillant de grands événements sportifs autrefois « en plein air ». Pour le championnat d’Europe de football, qui s’est déroulé en France en juin-juillet 2016, Marseille a agrandi mais surtout couvert son stade Vélodrome.

On pourrait multiplier les exemples. Avec les accords coûteux pour diffuser en live à la télévision, sur internet, les exploits de ces héros, il n’est plus question que « la météo » perturbe le spectacle. Les sportifs, les architectes, les météorologues et bien d’autres, doivent s’adapter... On sait qu’un service de Météo France est dédié uniquement aux sports : Météo France Sports, qui propose l’expertise de météorologues spécialisés pour assurer la sécurité des événements et prodiguer des prévisions à court terme sur place ou à distance. Mais on connaît moins d’autres aspects du lien de dépendance entre le temps qu’il fait et le vélo, le marathon, l’alpinisme, la course à la voile, etc. Ce sont ces interférences multiples que nous examinerons cette année.

Programme :

17 novembre : Introduction au thème de l’année : Martine TABEAUD et FENOUIL, sportif, journaliste, écrivain, organisateur d’événements sportifs (auto, moto, camion) dont le Paris-Dakar et le rallye des Pharaons “Tu récolteras la tempête”

15 décembre : Olivier SIROST, sociologue, Professeur des Universités, Université de Rouen, Directeur du CETAPS EA 3832 "Meteôra Sportivus"

19 janvier 2017 : (en attente de confirmation) Marianne LYON-CAEN, responsable de Météo-France Sports. "La météo des compétitions sportives

16 février : professeur Bernard ANDRIEU, philosophe, STAPS, université Paris Descartes, auteur de : Se fondre dans la nature. Essai sur la cosmose (Montréal, éd. Liber) "Ecologie corporelle des pratiques sportives : De la géographie à « l’émersiologie » (le rapport aux 4 éléments)

16 mars : Laurent GRELOT, Docteur en Physiologie-Neurophysiologie, Professeur des Universités en STAPS, enseigne la physiologie à l’université d’Aix-Marseille "Sports en environnements chauds et froids : analyses des risques et recommandations sanitaires"

20 avril : Sylvain MONDON, Ingénieur météorologue à l’Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (MEEM), doctorant au Laboratoire Interdisciplinaire de Recherches en Sciences de l’Action (CNAM). "Percevoir la situation météorologique en course à la voile, un défi pour prendre un temps d’avance"

18 mai : Christine KOSSAïFI, professeure agrégée de lettres classiques, docteure de grec ancien, chercheuse autonome, associée au CELIS (Centre de recherche sur les LIttératures et la Sociopoétique), université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand. "Le marathon en Grèce ancienne. Formes mythiques et significations culturelles"